Des bactéries sexuellement transmissibles entrent en résistance

Un site utilisant Réseau AP-HP

GROUPE HOSPITALIER 10ᵉ

Des bactéries sexuellement transmissibles entrent en résistance

Parution 6 janvier 2016 – destinationsante.com

Neisseria_gonorrhoeae_PHIL_3693_lores-ok

 

Les bactéries résistantes aux antibiotiques sont de plus en plus nombreuses dans le monde. Et celles à l’origine d’infections sexuellement transmissibles (IST) ne sont pas en reste. Pour preuve, l’exemple des gonocoques. Très récemment, les autorités sanitaires britanniques ont été alertées par une flambée de cas résistants à un antibiotique utilisé dans la première ligne de traitement. L’occasion de faire un point sur la situation avec le Dr Béatrice Berçot (centre national de référence du gonocoque, laboratoire associé, Service de Bactériologie de l’hôpital Lariboisière AP-HP).logo

 

Lire l’article